Fort de ses travaux antérieurs sur le climat et sa participation active aux Conférences des parties (COP), le Comité 21 a désigné l’adaptation aux changements climatiques (ACC) comme un axe fort de sa feuille de route depuis 2016. Au-delà du développement de cette expertise, le Comité 21 souhaite accompagner ses adhérents dans la mise en œuvre de nouvelles solutions énergétiques pour accélérer les mutations indispensables.



Neutralité carbone, une responsabilité territoriale


L’Union européenne, la France, d’autres pays dans le monde et certaines villes se sont engagés à atteindre la neutralité carbone en 2050 (zéro émission nette). Cela suppose une réduction massive des émissions de gaz à effet de serre (GES), dans tous les secteurs d’activités, mais aussi le maintien et le développement de puits de carbone, naturels (forêts, sols, océans) ou artificiels (technologies de capture et stockage du carbone), afin d’absorber les émissions en surplus. 

Face à l’urgence, comment agir de manière rapide et radicale pour atteindre la neutralité carbone? Quelles sont les échelles d’actions pertinentes ? De quels moyens disposons-nous en France à l’échelle des territoires ? Dans quelles mesures les collectivités territoriales peuvent-elles inciter les secteurs de l'énergie, de la mobilité, de la construction, de l'agriculture ou encore de la finance à prendre leur part de responsabilité ? Comment mettre en œuvre dès maintenant les mesures pour atteindre d’ici 20 à 30 ans la neutralité carbone ? Comment penser la répartition des responsabilités entre collectivités, entreprises et citoyen consommateur ?

Un groupe de travail, composé de collectivités locales, de syndicats d’énergie, d’entreprises, d’associations et de scientifiques travaillera à partir de 2021 à la définition d’un référentiel (cadre méthodologique), assorti d’une boite à outils opérationnelle. Un benchmark sera préalablement réalisé en 2020 pour identifier les démarches, outils, méthodes, guides, connus à ce jour pour se lancer dans une démarche de neutralité carbone.

Cette collaboration permettra d'identifier les leviers techniques et méthodologiques qui permettraient aux territoires de se placer dans une trajectoire de neutralité, et de répondre aux objectifs nationaux et européens, sur deux plans :

  • la réduction massive des émissions de gaz à effet de serre
  • la capacité du territoire à capter et séquestrer le carbone

Actions 

  • 2020 : Benchmark et état des lieux des pratiques, ressources, méthodologies, outils, sur la neutralité carbone

  • 2021 : Lancement d'un groupe de travail multiacteurs

    • Publications d'un référentiel territorial sur la neutralité carbone
    • Lancement de la boite à outils
    • Colloque "Neutralité carbone, une responsabilité territoriale"


Programme Adaptation aux changements climatiques



Le Comité 21 a placé l’adaptation aux changements climatiques (ACC) au cœur de sa feuille de route 2017-2020 et a construit un programme d'accompagnement à destination des adhérents.

En 2020 et 2021, le Comité 21 aborde la deuxième partie de son programme sur l’adaptation initiée depuis 2016. Un réelle transformation des territoires et des organisations est essentielle au vu des enjeux climatiques auxquels nous devons faire face, mais décline des exigences complexes et interdisciplinaires qui doivent tenir compte des réalités et spécificités locales. Initié dès 2017, le programme d’accompagnement du Comité 21 a permis de créer une culture commune de l'adaptation aux changements climatiques, et se poursuit en 2020 et 2021 pour inspirer et donner les clés pour agir à travers des ateliers sectoriels.

Quels sont les enjeux et meilleures pratiques d’un secteur d’activité ? Comment peuvent-elles en inspirer d’autres ? Dans le domaine des transports, du bâtiment, ou encore de l’énergie, comment penser et initier de véritables stratégies d’adaptation ambitieuses ? Quelle est la place des Solutions d'Adaptation Fondées sur la Nature ? Comment les spécificités territoriales peuvent servir de levier pour s’adapter ?

Le Comité 21 répondra à toutes ces questions à travers une série d'ateliers participatifs.

Actions

Colloque

  • 26 février 2020 : « S’adapter pour (sur)vivre » à l'Assemblée Nationale
  • Publication de la note de recommandations « S'adapter aux changements climatiques :
    12 propositions pour une transformation accélérée des territoires et des organisations »

 

Ateliers participatifs

  • 4 juin 2020 - « L’eau, à la croisée des enjeux d’adaptation »
  • 30 septembre 2020 - « Actifs et acteurs immobiliers face aux évolutions du climat »
  • 5 novembre 2020 - « Agroécosystèmes et production alimentaire »
  • 3 décembre 2020 - « Adaptation réactive et gestion des dommages climatiques »

 

  • Mars 2021 - « Les enjeux de santé face aux changements climatiques »
  • Juin 2021 - « L’adaptation du secteur de l’énergie, de la production à la distribution »
  • Septembre 2021 - « Les dynamiques de solidarité et l’adaptation aux changements climatiques »
  • Novembre 2021 - « La prise en compte de l’adaptation dans les infrastructures de transports et la mobilité »

 

Retrouvez nos publications 

  • Bilan mondial des actions d'adaptation, co-rédigé avec Climate Chance dans le cadre de l'Observatoire mondial de l'action climat non-étatique. Ce document est le premier ouvrage de l'Observatoire entièrement dédié à l'adaptation, et présente des cas d'études concrets de territoires et de secteurs ayant mis en oeuvre des réorganisations pour s'adapter aux changements climatiques. En dernière partie, le bilan des financements dédiés à l'adaptation montre l'insuffisance des sommes allouées à l'adaptation dans le monde.

 

  • L’ouvrage « Adaptation Changement Climatique, une question de sociétés », publié en 2017, a été réalisé en partenariat avec le CNRS. Composé d’une cinquantaine d’articles écrits par des scientifiques et experts du sujet, c’est un document unique qui suscite une réflexion sur ce que sont l’adaptation et la mal-adaptation, faisant intervenir plusieurs champs disciplinaires, sectoriels et territoriaux. Tout en montrant les freins et les limites, il témoigne et propose des façons d’agir et de s’adapter. L’ouvrage est également disponible en anglais

 

Avec le soutien de



Promouvoir les Solutions d’Adaptation Fondées sur la Nature

Climat et biodiversité sont des enjeux très liés, et les SAFN apparaissent comme des outils pertinents pour répondre aux enjeux climatiques en augmentant nos capacités d’adaptation, et en générant des bénéfices pour les sociétés humaines et les écosystèmes.

Dans le cadre du projet européen LIFE ARTISAN (Accroître la Résilience des Territoires au changement climatique par l’Incitation aux Solutions d’adaptation Fondées sur la Nature), de 2022 à 2027, le Comité 21 sera notamment formateur sur les SAFN, à destination des décideurs publics et privés.

Le Comité 21 sera présent lors du Salon Produrable (Paris, septembre 2020), avec la contribution au grand débat « la biodiversité, nouvelle alliée de l’adaptation au changement climatique », mais aussi lors des grands rendez-vous nationaux et internationaux des années 2020 et 2021 : les Assises Nationales de la Biodiversité (Massy, octobre 2020), le Congrès mondial de la Nature de l’UICN (Marseille, janvier 2021), la COP15 (2021), afin de sensibiliser les acteurs privés et publics, mais aussi la société civile, aux enjeux de protection et de sauvegarde de la biodiversité et de promouvoir le développement de Solutions d’Adaptation Fondées sur la Nature (SAFN).



Les COP Climat

 


Le Comité 21 participe depuis 2014 à toutes les COP Climat, afin de porter des messages, mettre en avant les solutions développées par ses membres pour atténuer les émissions de gaz à effet de serre et s’adapter aux conséquences des changements climatiques. En 2015, le dispositif multi-acteurs « Solutions COP21 » imaginé par le Comité 21, a été dévoilé dans le cadre d’une exposition interactive au Grand Palais pour valoriser des solutions (produits, process, innovations) qui luttent contre les changements climatiques.

 

Valoriser les "solutions climat" des adhérents

Lors de chaque COP, le Comité 21 organise des side-events et des conférences, pour mettre en lumière les projets, stratégies et solutions développées par les collectivités territoriales, les entreprises et les associations membres du Comité 21. 

Un side-event a été co-organisé avec Climate Chance lors de la COP25 à Madrid (2019), afin de valoriser les engagements des adhérents et leurs projets d'adaptation. Avec la présence de Pierre Victoria (Veolia), Xavier Corval (Eqosphere), Jean-Noël Verfaillie (Comité Européen des Régions), Eduardo Perero (CONAMA) et Nicolas Imbert (Green Cross France et Territoires). 

 

Décrypter les avancées des négociations internationales pour le climat

Le Comité 21 organise des débats à l’issue de chaque COP, pour en dresser le bilan comprendre l’impact de ces avancées pour le climat. Il publie également des notes d’analyse.

 

Participation à la dynamique Climate Chance 

Le Comité 21 porte avec Climate Chance, l’OCDE, le Comité économique et social européen, Ecolise, le Conseil international pour les initiatives écologiques locales (ICLEI), et le Comité européen des Régions, une « coalition pour une gouvernance multi-acteurs du climat ».

Cette coalition a pour objectif d’encourager la collaboration multi-niveaux et multi-acteurs pour mettre en place des projets concrets afin de lutter contre les changements climatiques et s’y adapter. Le développement d’une boite à outils à destination des acteurs qui souhaitent s’engager permet de soutenir ces initiatives.