La concertation multi-acteurs est historiquement l’essence même du Comité 21 concordant en tout point avec l’Agenda 2030. Le Comité 21 est l’enceinte privilégiée pour la mise en place des conditions nécessaires aux nouvelles coopérations entre tous les acteurs, pour une gouvernance plus territorialisée, et au profit de toutes les parties prenantes. Il répond à cette l’intelligence territoriale en développant des actions sur les territoires.



De l'Agenda 21 aux ODD

 


L’action locale n’a probablement jamais été aussi ambitieuse pour parvenir à intégrer le développement durable au plus près des réalités territoriales et citoyennes. Au cœur du Comité 21 depuis sa création, l'expertise Territoires Durables évolue au regard d’enjeux territoriaux qui se précisent, au fur et à mesure de la restructuration du paysage décentralisé français et des dynamiques mondiales qui se renforcent.

Né de la Déclaration de Rio en 1992, l'Agenda 21 a marqué la nécessaire reconnaissance des collectivités locales et de leurs actions territoriales pour construire les conditions d'un développement durable mondial. Elles se sont progressivement emparées de cette responsabilité en élaborant leur démarche Agenda 21, leur permettant d'acquérir l'expérience et la maturité favorables à un socle solide pour construire les modèles territoriaux de demain. C'est sur ce socle que doit désormais s'appuyer la réalisation en France des Objectifs de Développement Durable, adoptés par les Nations unies en 2015 et qui formalisent une échéance plus ambitieuse, mais surtout plus urgente, de transformation.

Ce nouvel Agenda 2030 donne à la fois un repère temporel dans la réalisation des défis de ce siècle qu'identifiait déjà l'Agenda 21, et appelle la mobilisation de toutes les organisations, toutes les communautés.

Afin d’outiller les collectivités pour la réalsiation de l'Agenda 2030, le Comité 21 publie en 2019 un « Guide méthodologique d’appropriation de l’Agenda 2030 par les collectivités territoriales françaises ». Il est le fruit d’un travail collectif qui dure depuis plus d’un an avec les adhérents du Comité 21. Convaincu que l’Agenda 2030 nécessite un ancrage territorial, le Comité 21 a souhaité s’adresser aux collectivités territoriales répondant aux besoins de coopérations multi-acteurs des territoires. 

Le guide propose un cadre de réflexion aux collectivités territoriales pour les aider à comprendre et à utiliser les ODD au prisme de l’ODD 17. Il a pour ambition de répondre à la problématique suivante : Dans quelle mesure les ODD servent les territoires et peuvent être un outil de pilotage des politiques publiques ?

Il permet aux collectivités territoriales de comprendre les ODD, et de les aider à contribuer aux cibles grâce à des exemples. Le guide sera composé de quatre parties distinctes :

  • Une première partie en guise d’introduction afin d’expliquer la nécessité de passer de l’Agenda 21 à l’Agenda 2030
  • Une deuxième partie répondant à la question suivante : Comment structurer sa démarche ODD ?
  • Une troisième partie qui permet d’aller jusque dans les cibles autour de la question : Comment s’approprier les ODD ?
  • Une quatrième partie faisant office de recueil de témoignages de territoires pionniers dans la réalisation de l’Agenda 2030


Le Tour de France des ODD

Convaincu que c'est à l'échelle des territoires que les organisations, les citoyens, les pouvoirs publics locaux peuvent se fédérer autour d'une identité et d'objectifs communs en faveur de la réalisation de l'Agenda 2030, le Comité 21 a lancé en 2017 le Tour de France des Objectifs de Développement Durable. 

Après 4 étapes préfiguratrices en 2017-2018, ce sont 14 nouvelles étapes programmées jusqu’en 2021, dont l’une s’est déjà déroulée en Guyane en juin 2019, et deux autres arrivent prochainement en Normandie (Caen) et Centre-Val de Loire (Tours), respectivement les 16 et 18 octobre. Les ambitions de ce programme sont de créer des partenariats multi-acteurs autour de rencontres, débats et ateliers thématiques, de favoriser une appropriation des Objectifs de développement durable et d’inciter les collaborations, notamment internationales. L’étape du 16 octobre s’inscrit dans les Rencontres normandes du développement durable qui se dérouleront à Caen, en partenairat avec la Région Normandie, et aura pour thème l’éducation au développement durable. L’organisation de ces journées repose sur une plénière le matin suivie d’ateliers multi-acteurs durant l’après-midi, ainsi que de présentation tout au long de la journée d’initiatives locales. L’étape organisée le 18 octobre en Centre-Val-de-Loire à Tours s’articulera avec la COP régionale, qui vise à une mobilisation transversale et internationale autour des ODD, assortie d’engagements concrets de tous les acteurs impliqués (citoyens, associations, entreprises, établissements scolaires et de recherche, collectivités, banques). Le programme de cette journée démarrera par une table ronde multi-acteurs autour des liens entre l’accord de Paris et les ODD. Les ateliers de l’après-midi viseront à identifier les leviers de mobilisation et d’action par type d’acteurs sur les thématiques et enjeux propres au contexte régional. 

Soutenu par l’AFD, le Tour de France des ODD propose aux acteurs régionaux et locaux de se rencontrer, de découvrir l'Agenda 2030 et d'échanger pour identifier comment intégrer les ODD dans les stratégies de développement durable, quels partenariats nouer pour renforcer l'efficacité et la pérennité des actions, et comment faire des territoires les leviers d'une transformation mondiale. 

Présentation

Les premières étapes

Diaporama des premières étapes



Nouveaux modèles d'attractivité territoriale

Aux premières loges de ces transformations sociétales, qui se lancent d’abord dans les territoires, le Comité 21 constate avec intérêt que les nouveaux modèles économiques et démocratiques sont possibles grâce à un élément incontournable : le multi-acteurs !
Ces nouveaux modèles ne peuvent en effet exister s’ils ne s’appuient pas sur les forces vives de nos territoires. Et elles sont nombreuses, ces forces vives !

Le Comité 21 propose à ses adhérents des rendez-vous, des outils et de la méthodologie de travail pour leur permettre d’inscrire leur démarche dans l’architecture de ces nouveaux modèles. Comment mieux associer les citoyens à l’élaboration d’un PCAET et quelles techniques d’animation ? Comment faire se rencontrer collectivités et entreprises pour construire un développement territorial soutenable ? Comment prioriser les enjeux du territoire en dialoguant avec toutes les parties prenantes et comment en rendre compte ? 

Aujourd’hui, les initiatives qui fonctionnent, qui redonnent du sens, sont celles qui réussissent à réunir les acteurs, dans les conditions de l’intelligence collective, en leur proposant de s’emparer de leur responsabilité pour poursuivre un but commun : celui de territoires attractifs et ambitieusement durables, tant pour les entreprises que pour les habitants.